athénée royal, école d'hôtellerie, de spa, spa, restauration, athenee, areh, ar, eh Athénée Royal et École d'Hôtellerie de Spa
L’Athénée est un peu la tête dans les étoiles…

L’Athénée est un peu la tête dans les étoiles…

Un tout grand bravo à Emmanuel Jehin (Manu) et à l’équipe d’astrophysiciens de l’ULg qui viennent de faire la une de l’actualité scientifique, en annonçant avec la NASA la découverte de sept planètes dans le système exoplanétaire TRAPPIST-1. Ce système possède le plus grand nombre de mondes potentiellement habitables jamais découverts à ce jour.

Manu, chercheur qualifié F.R.S-FNRS et docteur en astrophysique, est un ancien de l’Athénée (rhéto 1991) et le papa de Manon (élève de 3C). Il a passé sept années au Chili en tant qu’astronome sur le Very Large Telescope à Paranal. Il est également président du Groupe Astronomie de Spa.

Plus d’informations sur le site de l’ULg : http://thema.ulg.ac.be/Spatial/TRAPPIST-1/

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Normandie 2017 – Jour 4

Normandie 2017 – Jour 4

Déjà notre dernière journée!

Après le chargement des bagages, direction Touques pour la visite de la chocolaterie artisanale Les Marianik’s.

Nous ne pouvions quitter la Normandie sans avoir visité une distillerie de Calvados. Chez Christian Drouin, producteur de cidre, de pommeau et de calvados, nous avons découvert le pressoir, les alambics à repasse, les chais de vieillissement.

Avant de reprendre la route pour Spa, nous avons fait une dernière halte à Pont l’Evêque pour y déguster un repas normand.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Normandie 2017 – Jour 3

Normandie 2017 – Jour 3

8h45, départ pour la visite de la fromagerie Graindorge à Livarot. Maintenant, la fabrication des fromages n’a plus de secret pour nous. Les élèves ont apprécié la dégustation des 4 fromages normands AOP. Bon nombre d’entre eux en ont acheté pour ramener en Belgique. Mmh! La bonne odeur dans le car.

Après le buffet normand dégusté à Dives-sur-Mer, direction de la Batterie de Merville, batterie de l’armée allemande composée de plusieurs abris et postes de défense, et surtout de quatre énormes casemates protégeant des pièces d’artillerie.

Avant de rentrer à l’hôtel, 2 frères passionnés par l’histoire des vikings nous ont reçu dans leur brasserie artisanale, la brasserie des 9 mondes.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Normandie 2017 – Jour 2

Normandie 2017 – Jour 2

Une trop courte nuit de sommeil, un petit déjeuner pris face à la mer et nous voilà déjà prêts pour notre 2e journée normande.

1ère visite : l’entreprise ostréicole « la Calvadosienne », avec la découverte gustative de l’huître pour les moins récalcitrants. Ensuite, équipés de nos bottes et K-Way, nous prenons  la direction de la mer afin d’observer le travail dans les parcs à huîtres.

2e visite : la fabrique des caramels d’Isigny. Après avoir vu les différentes étapes de la fabrication, nous sommes passés par la boutique d’où certains en sont ressortis les bras bien chargés.Avant de rentrer à l’hôtel, un petit détour par Beuvron-en-Auge, un des plus beaux villages de France, avec ses maisons typiques en colombages.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Les élèves de Spa à un procès d’assises

Les élèves de Spa à un procès d’assises

Ce lundi 20 février 2017, c’est à potron-minet que les latinistes de 5e et 6e année ont du se lever pour se rendre à la cour d’assises de Liège. C’est que les places coûtent cher et qu’il faut jouer des coudes pour y assister ! En effet, le procès d’Amédeo Troiano, accusé d’avoir tué un couple de banquier et un enfant de 9 ans, est considéré par la presse comme le plus médiatique de l’année. Pour cette raison, la salle est tous les jours pleine et de nombreuses écoles viennent y assister.

(photo de la Meuse)

À l’ouverture des portes, nous entrons donc dans la salle qui impressionne. L’audience commence par l’audition de trois témoins de dernière minute, qui dure un peu moins d’une heure et demie. Il s’ensuit une suspension d’audience suite au dépôt des conclusions de la défense concernant les délibérations. Puis c’est enfin le moment que nous attendons tous : les plaidoiries, pour une durée totale de 12h (5h30 pour les parties civiles, 2h45 pour le réquisitoire de l’avocat général et 4h30 pour les avocats de la défense). Ce sont les parties civiles qui commencent : l’avocate qui représente la famille de Benoit Philippens débute sa plaidoirie en rappelant les tragiques évènements. Elle conseille à de nombreuses reprises aux jurés « d’avoir un esprit critique », notamment face aux preuves. Elle démonte l’idée des avocats selon laquelle l’enquête a été bâclée. Bien au contraire, plusieurs personnes ont été suspectées puis écartées. Elle salue le courage des parties civiles et lit quelques extraits émouvants de lettres écrites par les membres de la famille Philippens (le papa, la maman, les neveux). Au terme de près de 2h de discours, elle demande aux jurés de rendre la justice.

Après cette première plaidoirie, le Président Gorlé annonce une suspension d’audience. Nous quittons donc la cour d’assises et en profitons pour manger. À 14h, les débats reprennent. La parole est à Maître Lemmens, avocat de la famille de Carol Haid. Il faut bien le reconnaître, cet homme connaît son métier. Nous sommes littéralement suspendus à ses lèvres. Il se concentre particulièrement sur les mensonges d’Amédeo Troiano et ce, dès son premier interrogatoire et il y en a un paquet ! Il s’adresse à plusieurs reprises à l’accusé, mais celui-ci ne montre aucune réaction… Me Lemmens parle de « bal des menteurs » et souligne le travail des enquêteurs, qui ont persévéré dans leurs investigations.

Il s’interrompt le temps de laisser une consœur faire la synthèse de l’expertise psychologique de l’accusé suite des différents entretient. Le portrait est accablant, l’accusé étant décrit comme une personne capable d’acte de violence envers autrui… Me Lemmens reprend alors la parole pour prouver aux jurés que s’il n’y a pas de preuves directes, il y a un faisceau de présomptions graves, précises et concordantes. Il en cite neuf. Pour lui, il ne fait aucun doute qu’Amédeo Troiano est coupable des faits dont il est accusé…

Après cette plaidoirie brillante, une petite pause de 15 minutes, histoire de laisser les jurés souffler un peu. C’est alors à l’avocat représentant la banque de prendre la parole. Celui-ci rappelle les faits liés à la banque, notamment le refus d’obtention de prêt. Il souligne que le couple Troiano a fait preuve de négligence en engageant des frais considérables (plus de 100.000€) alors que le refus leur avait clairement été notifié. Il n’hésite pas en traiter l’accusé de « looser », ce qui nous fait sourire. Il termine sa plaidoirie en ajoutant 2 nouvelles présomptions graves, précises et concordantes à celles déjà évoquées par Me Lemmens.

Quand il achève sa plaidoirie, il est 16h15 et nous décidons de nous éclipser discrètement de la salle. Cette journée nous a permis de voir en vrai le déroulement d’un procès d’assises, une expérience très enrichissante pour nous, aussi bien élèves que professeurs ! Un seul regret … Ne pas pouvoir assister à la suite des débats : le réquisitoire de l’avocat général et surtout les plaidoyers des avocats de la défense !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Normandie 2017 – Jour 1

Normandie 2017 – Jour 1

Après plus de 6 heures de route, nous arrivons enfin à Fécamp. Juste le temps de se dégourdir les jambes, qu’il est déjà l’heure de notre première visite : le palais Bénédictine.

Ce magnifique bâtiment du 19e siècle renferme la distillerie dans laquelle est élaborée la fameuse liqueur Bénédictine.

Ensuite direction Etretat pour y admirer ses falaises de craie blanche. Malheureusement, un brouillard dense ne nous a pas permis de profiter pleinement du panorama.

Encore 1 heure de car et nous découvrons notre hôtel sur la plage.

Après une petite soirée dansante, à 23 heures, tout le monde est dans sa chambre. Enfin, le repos bien mérité!

C’est pas gagné! Minuit trente, et personne ne dort! 😉

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Compétition de natation à l’AR Atlas (Liège)

Compétition de natation à l’AR Atlas (Liège)

Ce mercredi 01/02 nos élèves sélectionnés étaient en compétition de natation à l’AR Atlas à Liège.

F1 : Lucie Nizet – Nora Dermien – Jaïna Lion – Héloïse Lange – Fanny Thonard.

G1 : Moussa Pfaff – Gilles Legrandhenri – Tommy Leblanc – Tom et Noa Drooghaag.

F2 : Madison Martin-  Olivia Heuse – Aude Bongartz – Fanny Thonard

Parmi les 3 équipes alignées, 2 ont remporté la victoire : G1 et F2.

Notre 3ème équipe F1 s’est classée 4ème en donnant le maximum.

Tous ont réalisé  un excellent temps -> site FSWBE

Bravo à tous pour vos performances individuelles, votre esprit d’équipe et votre fair play toujours au rendez-vous !

Quelques photos souvenir de cette magnifique après- midi.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Découverte du Kin Ball

Découverte du Kin Ball

Au cours d’éducation physique :

Découverte du Kin Ball.

Nos filles de 1ère A et 1ère B participent à l’élaboration du TFE de Svenya Guilbert, élève en 3ème année à l’institut Beeckman et stagiaire pendant 3 semaines dans notre école

Quelques photos d’une première leçon très enrichissante dans le domaine de la coopération et du fair play entre nos jeunes sportives.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page