Les Rhétoriciens de l’AREH en mode survie

Les Rhétoriciens de l’AREH en mode survie

Depuis 16 ans, le Bataillon 12ème de Ligne Prince Léopold – 13ème de Ligne permet aux Rhétoriciens de l’Athénée Royal Ecole d’Hôtellerie de Spa de découvrir, pendant une semaine les différents aspects de la vie militaire au sein d’une unité de combat. Cette année encore, l’accent a été mis sur l’esprit d’équipe, le team-building et sur la vie et le travail en groupe, qui sont une priorité pour la Défense.

Une enseignante et 33 élèves ont participé à ce stage, qui rappelons-le, est le seul stage de ce type (hormis les stages Défense du mois de juillet). Les jeunes ont été répartis en cinq groupes, et étaient encadrés par une équipe de militaires, ils ont ainsi vécu une semaine en situation de « survie ». Ils ont pu apprendre, en partant d’une simple toile de parachute à « construire » un abri ; à faire du feu et à l’alimenter toute une nuit ; à trouver leur nourriture (avec un peu d’aide), à cuire celle-ci ; à filtrer de l’eau simplement avec une bouteille en plastique, du sable, du charbon de bois de leur feu et du gravier, …

Des épreuves d’endurance ont été organisées avec des pistes d’obstacles, des pistes de cordes…

Ayant la chance d’avoir non loin de chez nous le Fort de Tancrémont, un « Fort Boyard » y a été créé. Tout cela pour permettre aux jeunes de se dépasser, de vaincre leur peur.

Ce qui ressort des discussions à bâtons rompus avec les jeunes des cinq groupes c’est : « se dépasser, s’entraider, apprendre à se connaître et à connaître les autres, les connaître mieux et différemment. ».

À la question : « Et à refaire ? » : « oui » à l’unanimité, « même si c’est dur, même si on a mal, on est tous ensemble ».

Une belle occasion également pour certains d’entre eux de découvrir un métier, une passion, et pourquoi pas, un avenir.

Pour le 12e et 13e de Ligne, il s’agit d’une « mission accomplie » !

Vidéo du site RTBF.be

Photos prochainement en ligne

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Les commentaires sont clos.