L’histoire de l’Athénée

L’histoire de l’Athénée

Cliquer ici pour lire le fascicule du centenaire de l’Athénée Royal de Spa (datant de 1950).

C’est en sa séance publique du 4 septembre 1847 que le Conseil communal de Spa décidait en principe la création d’un établissement d’instruction moyenne, dénommé : « Ecole Commerciale et Industrielle ». N’existaient alors, à Spa, que des écoles primaires et le Conseil estimait que la nouvelle institution répondrait aux exigences de l’époque et à l’importance de l’endroit.

L’existence de l’école ne prit vraiment consistance qu’avec son installation dans les locaux qui sont maintenant ceux de l’hôtel de ville et l’ouverture officielle du bâtiment en janvier 1850.


L’ancienne Ecole Moyenne, actuellement l’hôtel de Ville

Elle sera assez rapidement transformée en Ecole Moyenne de l’Etat par le Gouvernement le 31 décembre 1850.
C’est en 1907 que l’école fut transférée dans les bâtiments qu’elle occupe encore aujourd’hui, rue des Capucins, numéro 8. Ces bâtiments n’eurent heureusement pas beaucoup à souffrir des occupations militaires de 1914-18 et de 1944.

Le 20 juin 1950 l’établissement sera transformé en Athénée Royal par le Prince Régent.

Le dernier grand épisode dans l’histoire de l’école est la fusion avec l’Ecole d’Hôtellerie en 2006, qui en a fait l « Athénée Royal et Ecole d’Hôtellerie de Spa ». L’école délivre désormais des cours généraux sur le site Athénée (voir organigramme), et des cours professionnels et techniques sur le site hôtellerie (voir le site de l’Ecole d’Hôtellerie).

 

Contribution à l’histoire de l’enseignement officiel à Spa

L’Athénée Royal et Ecole d’hôtellerie de Spa trouve son origine dans une initiative du Conseil communal local.

3 janvier 1850 : Ouverture officielle de l’Ecole industrielle et commerciale par les autorités communales. L’école occupe d’abord les locaux de l’ancien Hôtel de Ville et les salles du Pouhon, avant d’être installée, quelques mois plus tard, dans le Grand Hôtel (actuel Hôtel de Ville) après acquisition et aménagement par la commune.
28 février 1859 : Nomination de la Commission administrative ; elle assure la gestion de l’Ecole.
1er juin 1850 : Loi Rogier autorisant l’Etat à créer 10 Athénées Royaux et 50 Ecoles Moyennes.
31 décembre 1850 : L’Ecole industrielle et commerciale est transformée, à la demande de la commune, en une Ecole Moyenne (pour garçons) ; son installation sera définitive le 4 octobre 1852 (la première pièce administrative de l’Ecole Moyenne date du 9 août 1851). C’est à ce moment qu’un pensionnat est ouvert dans le même bâtiment. L’Ecole Moyenne de l’Etat comprend aussi une section gardienne et une section primaire.
1899 : L’Ecole Moyenne menace ruine : il est conseillé de vendre le bâtiment et d’en consacrer le produit à la construction de l’Ecole Moyenne projetée « aux Capucins ».
1906 : Ouverture de l’Ecole Moyenne communale des filles, qui occupe, malgré leur délabrement, les locaux de l’actuel Hôtel de Ville.
4 novembre 1907 : Transfert de l’Ecole Moyenne des garçons dans les bâtiments que l’Athénée occupe encore aujourd’hui.
1920 : L’Ecole Moyenne des filles devient une Ecole Moyenne de l’Etat.
1925-1927 : Création de la 6ème latine, de la 5ème gréco-latine et de la 4ème gréco-latine à l’Ecole Moyenne des garçons.
1928 : Installation de l’Ecole Moyenne des filles dans les locaux de l’école primaire communale des filles (place des écoles) agrandie d’un étage.
10 septembre 1942 : Ouverture de la classe de 3ème d’Athénée : c’est l’Ecole Moyenne avec section d’Athénée.
Hiver 1944-1945 : Réquisition de certains locaux par la 1ère armée américaine pour la création d’un hôpital de Campagne.
Juillet 1945 : Sortie de la première rhétorique.
13 avril 1949 : L’école primaire communale est rattachée à l’Ecole Moyenne avec section d’Athénée. Une école primaire communale existait à Spa en 1830.
20 juin 1949 : L’Ecole Moyenne avec section d’Athénée est élevée au rang d’Athénée Royal.
1978 : Fusion de l’Athénée Royal et de l’Ecole Moyenne des filles.

 

Quelques chiffres de population scolaire

Ecole industrielle et commerciale:
1850 : 141 élèves

Ecole Moyenne des garçons
1860 : 188 élèves
1870 : 268 élèves
1880 : 310 élèves
1890 : 181 élèves
1900 : 185 élèves
1910 : 180 élèves
1920 : 73 élèves
1930 : 105 élèves
1940 : 185 élèves

Athénée Royal
1950 : 371 (préparatoires et humanités)
1975 : 310 (humanités mixtes)
1985 : 429 (humanités mixtes)
1995 : 423 (humanités mixtes)

2006 : Fusion des deux sites

Les prix

Le minerval est payé par les élèves (jusqu’en 1919, date à laquelle l’enseignement devient gratuit et obligatoire).

La rétribution trimestrielle est :
De 3 francs pour la 5ème classe
De 4 francs 50 centimes pour la 4ème classe
De 6 francs pour la 3ème classe
De 7 francs 50 centimes pour la 2ème classe
De 9 francs pour la 1ère classe

Moyennant ces prix, l’école fournit chauffage, éclairage, encre, craie, éponge,… Les parents s’engagent pour trois mois : tout trimestre est dû intégralement dès qu’il est commencé : on ne décompte rien pour les absences.

Liste des Directeurs et Préfets

LEEMANS
JAMART
ROUCHET
LEVOZ
DESONAY
HALLEUX
SCARRON
COLLARD
JACQUART
CRAHAY
MAUER
JÜNGER
MAUER
GERARDY
LEVAUX
D’ORTONA
COLLA
Théodore
Melchior
Gustave
Toussaint
Jean
Désiré
Paul
Joseph
Paul
Jean
Chantal
Karl
Chantal
Yves
Nathalie
Daniel
Catherine
1850 – 1861
1861 – 1866
1866 – 1882
1882 – 1889
1889 – 1898
1898 – 1924
1924 – 1929
1929 – 1949
1949 – 1976
1976 – 1997
1997 – 2000
2000 – 2006
2006 – 2010
2010 – 2011
2011 – 2015
2015 – 2016
2017

La fondation GOBLET

Une association Sans But Lucratif – A.S.B.L. Excursions Joseph Goblet – a été fondée le 19 décembre 1921 par Joseph Goblet, propriétaire, Léon Loth, professeur honoraire, Charles Fontaine, échevin de Spa et Henri Maquinay, juge de paix du canton de Spa, lesquels ont comparu devant le notaire Louis Pottier. Les statuts de l’A.S.B.L. sont parus dans le Moniteur du 22 janvier 1922. Joseph Goblet a consenti plusieurs donations successives pour un capital total de 420.000 Frs.

L’Association a pour objet principal « l’organisation d’excursions et de voyages instructifs et de délassement au profit d’élèves des écoles communales publiques de la ville de Spa et des Ecoles Moyennes de l’Etat établies en cette commune » (art.2 des statuts).

De 1922 à 1939 et de 1946 à 1971, la Fondation Goblet a organisé chaque année un voyage, le plus souvent à la côte belge, dans le Grand-Duché de Luxembourg ou dans le nord de la France (Verdun). Y participaient 10 garçons et 10 filles des Ecoles Moyennes, et aussi 4 élèves des écoles primaires communales de Creppe (2) et de Nivezé (2).

De 1971 à 1985, l’A.S.B.L. a mis ses activités en veilleuse : ses revenus ne lui permettaient plus d’organiser des voyages intéressants.

En 1985, le Conseil d’administration et les membres associés ont décidé d’octroyer 2 bourses d’étude à 2 élèves méritants terminant leurs humanités à l’Athénée de Spa, une allocation aux écoles communales de Spa et des subsides à un ou plusieurs voyages scolaires.

Depuis 1991, l’Association porte la dénomination de A.S.B.L. Joseph Goblet – Isabelle Mahaim, en mémoire de la fille du président en exercice de l’A.S.B.L. Monsieur A.E. Mahaim et de l’administrateur Madame Mahaim-Garrick. La fondation Mahaim apporte, chaque année, une contribution financière importante à l’A.S.B.L. Goblet-Mahaim.

Brève orientation bibliographique

  • Archives de la Fondation Goblet
  • Archives de l’Athénée Royal et Ecole d’hôtellerie de Spa, notice historique sur l’Ecole Moyenne de l’Etat pour garçons à Spa, rédigée en février 1909 par le directeur Désiré HALLEUX
  • Bibliothèque des Chiroux, Fonds Ulysse Capitaine
  • Bibliothèque communale de Spa, Fonds A. Body, Fardes 138, 213 et 369
  • Centenaire Athénée Royal et Ecole d’hôtellerie de Spa, 1850, Spa, 1950 ; brochure introduite par Pierre LAFAGNE
    DE CUYPER, Georges, l’enseignement à Spa, naissance et développement des établissements d’instruction publique, dans Les Cahiers ardennais 27 – 29, Spa, 1967.
  • Les illustrations ont été mises à notre disposition par M. Léon MARQUET ; qu’il en soit remercié.