L’AREH se souvient

L’AREH se souvient

Depuis maintenant 17 ans, l’Athénée Royal de Spa organise une cérémonie d’hommage en prélude aux manifestations patriotiques du 11 novembre.

Le matin du vendredi 10 novembre, une agitation inhabituelle se dégageait des murs de notre vieil Athénée : des micros et des chaises habillaient le grand hall face au monument aux morts, des uniformes militaires, des écharpes scabinales et des drapeaux entraient dans les lieux, des apprentis orateurs relisaient leurs textes, fébriles.

La cérémonie, ouverte par un discours de la Préfète des études, Madame Catherine Colla, s’est poursuivie par un vibrant hommage des élèves de 6e primaire (du Centre et du Rener), suivis par leurs aînés, les étudiants de terminale (de l’Athénée et de l’Ecole d’Hôtellerie). Ces derniers ont démontré que la rhétorique ne portait pas sans raison ce nom prestigieux, puisqu’ils ont déclamé des discours inspirants de leur cru. Tantôt inquiets du sort du monde, tantôt porteurs d’espoir, les rhétoriciens ont, une fois de plus, prouvé que les jeunes sont conscients du sacrifice des anciens, mais aussi du rôle essentiel qu’ils ont à jouer, notamment en portant le message.

Comme chaque année, les édiles communaux, le 12e et le 13e de Ligne, les comités patriotiques, ainsi que de nombreuses autres personnes comme le Préfet honoraire, Monsieur Karl Junger (initiateur de cette tradition), étaient présents pour épauler nos élèves dans ce devoir de mémoire effectué avec toute la fraicheur de leur jeunesse, mais aussi avec un sérieux et une maturité qui les honorent.

Le lendemain, certains rhétoriciens ont pu participer aux cérémonies officielles, s’exprimant cette fois devant un public encore plus nombreux.

P. Fassin (professeur)

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Les commentaires sont clos.