Prix des Lycéens – Edition 2011

Prix des Lycéens – Edition 2011

C’est ce mercredi 4 mai que s’est clôturée l’édition 2011 du Prix des Lycéens auquel notre école participe depuis de nombreuses années.

Pour ceux qui l’ignorent encore, ce Prix, organisé de main de maitre par Marie-Laurence Deprez pour la Communauté Française, propose chaque année une sélection de 5 romans ou de 5 films belges (en alternance), à un jury composé des Lycéens de Wallonie et de Bruxelles (5e année et rhétorique) qui le souhaitent.

Le mercredi 30 mars, deux élèves s’étaient rendues à l’Internat de Forest pour participer au Jury des Délégués qui rassemblait, dans une ambiance fort sympathique, élèves d’un côté et professeurs de l’autre, afin de débattre, d’un côté, des prix spéciaux à attribuer à chaque auteur (en défendant les choix de leurs classes respectives) et le prix des délégués ; et de discuter, de l’autre, de l’expérience entre professeurs de français.

Malgré le splendide temps dont le ciel belge nous avait fait grâce, une joyeuse bande d’élèves de 5A et de 6B était au rendez-vous ce mercredi 4 mai, prête à consacrer son après-midi de repos à célébrer la littérature belge, malheureusement méconnue, mais pleine de talents.

Après un agréable transfert en minibus, nous sommes arrivés sans encombre aux établissements Flagey (à Bruxelles) et nous avons pris place aux premiers rangs dans le magnifique Studio 4 (cf. photo 1).

La cérémonie était présentée avec beaucoup d’humour par Thomas Gunzig, en présence des ministres de l’enseignement et de la culture. Chaque auteur est monté sur scène pour écouter un extrait de son roman, lu par un lycéen, et pour recevoir le prix spécial qui lui avait été attribué lors du Jury des délégués. Ils se sont ensuite prêtés à un jeu de questions-réponses sur leurs œuvres. Malheureusement, Jean-François Dauven n’était pas présent.

Voici les résultats :

  • Armel Job fait un carton plein avec « Tu ne jugeras point » : il remporte le concours (pour la deuxième fois), ainsi que le Prix des délégués et le prix « Lampe de poche du livre qui nous tient éveillé » (photo 2)
  • Valérie de Changy obtient le prix « Par-chemin » du plus beau voyage littéraire avec « Fils de Rabelais » (photo 3)
  • Daniel Charneux reçoit le prix « Le plus beau cri d’amour » pour « Maman Jeanne », récit de la vie de son arrière-grand-mère (photo 4)
  • Corinne Hoex est récompensée par le prix du roman « Doux-amer » pour « Décidément je t’assassine » (photo 5)
  • Le prix « Embarquement immédiat » est quant à lui attribué à Jean-François Dauven pour « Ceux qui marchent dans les villes ».

La réception qui était offerte à l’issue de la cérémonie nous a permis de rencontrer les auteurs, de faire des photos et, bien entendu, de profiter du bar et des petits fours !

Félicitations aux lauréats et surtout, merci aux élèves motivés qui ont dignement représenté notre école à la capitale ! Je dois avouer que j’ai grandement apprécié cet après-midi en leur compagnie.

P. Fassin (professeur de français)

33-1

33-2

33-3

33-4

33-5

Les photos en pleine résolution sont ici.

Les commentaires sont clos.